Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

jeudi 08 mai 2003

Calins

Le passage au redlight a été de courte durée : musique trop forte et insupportable
(à moins d'etre completement défonce) et les rares jeunes sont inaccessibles.

Conclusion : Nous sommes arrivés au Scorp à 3h15.

Et là, musique sympatoche, mecs abordables.

D'ailleurs, j'ai passé la journée d'aujourd'hui avec quelqu'un rencontré la bas ;)

Après une journée de calins et de sexe, le retour à la vie est brutal: demain, je bosse.

Commentaire(s)