Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

samedi 24 mai 2003

alcoholic friday

minuit et je sirote mon premier sky. Ensuite, peut etre un second et
directement tata land, récupérer un flyer du scorp et boire un ou deux verres là
bas.
Je ne sais pas pourquoi j'y vais, je sais que ca va être naze. Mais j'ai envie de
prendre l'air. Et puis, vu la météo de ce week-end, je peux sans souci faire la
grasse matinée demain!

J'ai encore croisé ma voisine aujourd'hui : je ne l'avais jamais vu en une année
et maintenant je la croise pour la 3eme fois. C'est sans doute un signe du Destin.
"Bonjour, tu vas bien ? Tu n'oublies pas pour mardi!"
Je ne sais pas pourquoi, je ne supporte pas qu'elle me tutoie.
"Oui je vais très bien? Et toi ? je n'ai pas oublié pour mardi!"
Je n'ai pas demandé des nouvelles de son fils, vous avez bien remarqué.
Je l'ai également tutoyé même si j'ai falli m'y reprendre à deux fois.
Inutile de me demander comment elle va, je ne me suis pas arrêté et j'ai remis
mes écouteurs juste après avoir posé la question.

20mn après, elle était encore au même endroit, en train de discuter avec une
autre personne. Il faut absolument que je me la mette dans la poche, sinon
elle va me mettre tout l'immeuble à dos.

Commentaire(s)

Haha! J'entends le dicton de Mère-Grand qui revient visiter ces mots...
Qui sait, il y aura peut-être des gens interessants! ;)

Héhé! J'entends chanter le dicton de Mère-Grand! Qui sait y'aura peut-être des geans interessants! ;)

Fais gaffe, quand tu bois, c'est ta touche Shift qui est malade.

Rhalalalala t'as déconné, tout le monde était à la G.A.Y. ! :o)