Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

lundi 23 juin 2003

Soeur Anne

Soeur Anne ne voulait pas rester chez elle ce soir. Elle décida d'aller se promener dans Paris, maintenant qu'une fraicheur toute relative régnait. Elle flâna dans divers quartiers : Bastille, Ile de la cité, Notre Dame. Elle arriva dans l'endroit de drague des Tuileries où elle rencontra et papota avec un blogeur.

22h30 sonna. Elle se dirigea place du Palais Royal où elle avait rendez-vous avec S. Ils allèrent à l'Univers Gym (5€ après 22h30, une affaire!).

50mn à s'ennuyer dans cet endroit bien vide et bien trop chaud pour la saison. Elle suivit quelqu'un dans la backroom lors de son dernier tour.

La personne - M. - était très douce, calin et absolument pas sexe. Soeur Anne commençait à s'ennuyer car elle avait envie une bonne tranche de sexe et pas d'une séance de calins dégoulinant de tendresse.

Ils allèrent dans une cabine où les calins et les excès de tendresse s'accélèrent. Au bout du 1000ème bisou dans le cou, Soeur Anne se demanda "Pourquoi ne vois-je rien venir ?". Malgré tout, elle attendit car elle s'était faite rabotée une semaine auparavant et que M. était monté comme un caniche nain. Ca permettra de vérifier que la plomberie fonctionne correctement, se dit elle.

Une fois l'affaire finie, M. lui dit "Si tu n'étais pas motivé, il fallait le dire. Tu n'étais pas forcé". Soeur Anne fut politiquement correcte et lui répondit qu'elle était contente.

Les bisous furent remplacés par des "Ca va?" et des "Tu fais beaucoup plus jeune de que ton age!"

Soeur Anne lui donna son numéro de téléphone et rentra en métro.

Commentaire(s)

Je ne sais pas si je suis le seul à ne pas savoir ce dont il s'agit, mais je me demande juste ce que tu appelles ton "rabotage mensuel"? Serait-ce une question conne?

Rhoooo c'est candide ça, c'est meugnon !! :))) lol

Bon, je savais bien que j'allais passer pour une nouille! Enfin, ça ne répond toujours pas à ma question ça...

Matoo va se faire une joie de nous répondre :)

quel savoir-vivre cette Soeur Anne ! ;)

dehemm, tu n'as pas encore deviné ? :)

Non, et je me sens de plus en plus isolé, bouh!