Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

dimanche 29 juin 2003

Retour

Je viens de passer la porte de mon appartement. plus de 30 heures se sont écoulées. Je suis surpris que rien n'ait bougé alors que tant de choses ont se sont passées. Je me rends compte qu'en fait, ce n'était qu'un moment ephemere de liberté.
Demain matin, tout sera oublié. Le train-train quotidien reprendra sa place.

Je ferai peut etre un post sur ma journée, mais une fois que je ne serai plus en descente.

Commentaire(s)

Prend soin de toi quand même :-/

Ouai je suis bien décalqué par ce week-end chargé aussi ! Mais sans x, la descente est plus facile !!

:-)))

Biz Paumé !

allo Matoo, contacte moi d'urgence :)

La Liberté peut paraître éphémère mais serait elle la Liberté si elle ne laissait en nous ce goût d’inachevé ? La Liberté c’est cet aphrodisiaque qui nous donne l’envie, l’envie d’aller plus loin, toujours plus loin. Cela me fait penser à quelques mots de Paul Eluard :

« Il y a des mots qui font vivre
Et ce sont des mots innocents
Le mot chaleur, le mot confiance
Amour, justice et le mot liberté »

Certaines choses paraissent immuables, figées… mais en fait elles bougent si lentement que le temps semble s’être arrêter, si lentement que notre perception s’en trouve trompée… Mais tout évolue, tout bouge, tout change… qu’est ce que 30 heures dans une vie d’homme ?!
Hier ne t'appartient déjà plus et demain n'est encore qu'une illusion…
Souviens toi que si aujourd'hui est bien vécu, chaque hier se transformera en heureux souvenir, et chaque demain se transformera en une vision remplie d'espoir !

Prends soin de toi !

Tu censures maintenant ???