Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

vendredi 04 juillet 2003

Reformaté

Comment une soirée a pu déraper comme ca? Ca s'appele la vie, peut-être. Arrive chez S. pour manger et pour aller dans un endroit glauque ensuite. S. penchait pour l'UG, moi le dépot.

Le tournant de la soirée a certainement eu lieu qd je décide de me servir un sky. Juste un verre! Mais alcool appelant alcool, il est 23h30 et on est compltement bourré.

Décidons d'aller au scorp après 1/2 bouteille de sky plus tard.

La soirée était sympa, pas trop de monde. Finissons en moins de 2h le tier restant de notre bouteille. Dragouille un mec, l'emballe mais est calmé après posé mes mains sur ces poignées d'amour proéminentes.

J'habite en banlieue avec mon mec mais je suis souvent à paris.
Je pars, mon pote me ramene en voiture. on reste en contact ?

Sauvé.

Rentre peu après son départ, rend mes derniers verres de sky et mon repas dans les toilettes et m'effondre dans mon lit. Le reveil est difficile à 9h est difficile.

Ouvre l'eau de la douche et regarde avec stupeur que l'eau ne coule plus.
Flashback
L'eau sera coupée vendredi 4 juillet de 9h à 16h.

Hurlement.
douche sommaire avec une bouteuille de cristalline.

Arrive au taff, mal rasé, avec la tête qui tourne, une orangina et une brioche aux lardons à la main.

Ce genre de soirée a l'avantage de faire oublier tous les derniers petits soucis.

Commentaire(s)

Oula les coupures d'eau apres une cuite ca me rappelle un truc pas des plus agreables...

tranche de vie..on dirait du lauzier
a moins que ce soit les frustres de Bretecher

dit donc qu'est ce que tu peux picoler !!!

Touchant, pathétique, dérangeant, surprenant, inquiettant... vivant quoi !