Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

dimanche 06 juillet 2003

Images

Je rentre du scorp, vers 5h du mat. Je suis dans le taxi. Elle est là maintenant... Cette sorte de conscience qui, contrairement à l'autre, ne sait pas parler. Elle me montre des images.

Un petit garcon marche le long d'une route nationale. Elle est large, bien éclairée. Le long de la route, de nombreuses personnes sont allongées, sur le côté. Ils sont morts, certains depuis quelques minutes, d'autres depuis bien plus longtemps. ils sont habillés en costard cravate. Ils sont en paix avec eux mêmes.

Il continue à marcher pendant quelques temps quand je m'arrete à une birfucation. Une autre route - départementale celle là - prend un virage a droite. Des feux sur des poteaux en bois éclairent faiblement. On devine des gens allongés sur les côtés. Ces gens-là sont recroquevillés sur eux-mêmes, une expression de profonde douleur sur leurs visages. Leurs vetements sont en
lambeaux.

Le petit garçon reste interdit, attiré mais effrayé par cette nouvelle route. Il n'arrive pas à prendre de décision.

Tout devient flou, le taxi arrive en bas de chez moi.

Commentaire(s)

c'etatait pas bretecher, mais du enki bilal