Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

vendredi 08 août 2003

Revelation

Soirée au resto avec un tas de connaissances. Je suis resté égal à ce qu'il connaisse de moi, désagréable voire odieux. Je n'aime pas decevoir les gens. Je me barre tout de suite après le dessert, direction Scorp.

J'arrive à une heure londonienne correcte : minuit et quart. Je me rends compte avec amusement que je viens de faire l'ouverture de cette boite de daube. Je passe la soirée à regarder quelques mecs, sans retour positif de leur part. Je regarde la foule en m'imaginant sous taz.

Ce soir, j'ai eu une révélation : je resterai à vie célibataire. Donc je vais passer ma vie à Bosser. Mais Bosser n'est une vie. Donc la vie n'est pas une vie.

Hum ?

Commentaire(s)

ca fera au moins un heureux

celui a qui tu ne vas pas rendre la vie infernale

Oulà ! quand tu es lucide ça fait peur ! :-)

On appelle ça un syllogisme paumé ! Faut pas s'y fier !! :o)

Mouais, matoo.. Méfiance.