Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

samedi 16 août 2003

Le Monde.fr : Dans l'Aveyron, les riverains du site du Teknival en veulent à José Bové

J'aurais p'etre du y aller, moi aussi je veux un cocktail.

Commentaire(s)

beurk...
T'as bien fait de ne pas y aller...
La fausse fête des faux gens qui se croient libres!!!!
Beurk...