Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

samedi 08 novembre 2003

Liberté

Me voila enfin seul dans mon appartement. Je le reconnais à peine : il est tellement propre ! J'avais oublié qu'on pouvait se voir en train de prendre sa douche en se regardant dans le miroir... Ca tombe bien, j'ai grave envie de baiser. Ca doit faire au moins 3 ou 4 semaines que j'ai pas niké, je commence à ne plus en pouvoir. Programme du week-end, sortir, sortir et encore sortir, avec mes nouvelles fringues Diesel, of course.

Cette semaine n'a finalement pas été trop négative. Je me suis rendu compte qu'il y avait une vie à part se lamenter à cause de son ex. Ma mère s'est copieusement foutu de ma gueule, sans gene ni retenu. Je suis maintenant gonflé à bloc, prêt à tourner la page.

Hier nous sommes allés à Beaubourg voir l'expo sur Jean Cocteau. C'est sympa, intéressant mais un peu trop pour moi. Je ne suis pas fan des grosses expos et donc au bout d'un moment, son portrait commencait à gonfler un peu. Je me suis donc confortablement installé sur les fauteuils et j'ai maté sans vergogne les lycéens et étudiants qui y trainaient avec leur profs. Je suis sorti, content, après avoir été dévisagé par de p'tits jeunes.

Je me souviens d'un portrait avec une phrase manuscrite : La vie est la première partie de la mort. Il devait être en manque d'opium ce jour là.

Commentaire(s)

ta mere a lu ton blog???

elle a bien du courage