Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

jeudi 13 novembre 2003

Je sens que le lexo est monté. J'ai enfin pris une distance avec toutes les choses du le quotidien qui me pose problème. Je sens mon esprit est plus souple, plus enclin à partir se promener. J'erre dans mes habitudes sans me rendre compte de ce que je fais. Je croise mon reflet dans le miroir. You are talking to me ? Mon verre s'éclate dans le miroir avant que je me rendre compte qu'il a quitté ma main. Je regarde mon reflet dans les restes du verre de K. Harring, le préfère dans cet état, me rappelle que je veux acheter un truc de lui pour décorer ma chambre. Je me dirige vers mon lit, m'allonge et ferme les yeux. Peut-être que le quotidien va quitter mes rêves cette nuit. Je ferme les yeux, m'imagine flotter dans le vide, me sens bien.

The light at the end of the tunnel is the lamp of an oncoming train.

Commentaire(s)

Eh ben, c'est efficace sur toi. T'es sur qu'il y a qu'un lexo ... :-)