Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

dimanche 16 novembre 2003

good news

Coup de téléphone rapide à l'horaire prévu. On se fixe rendez-vous 15mn plus tard, non loin de là. J'arrive en avance, regarde les gens courir pour trouver un endroit à l'abri. Je le vois arriver de loin, fidèle à lui même, habillé en couleurs vives. On se salue rapidement, il me file le sachet, je jette un coup d'oeil au nombre de pilules et le met dans ma poche. On va au bar du coin, le bar habituel. Nous discutons un peu de tout et de rien, lui explique la raison de ces comprimés, nous discutons de tout et de rien.
Quelle joie d'avoir de nouveau des lexos.

Rentre doucement, laissant imprégner la pluie dans mes vêtements. Souris au rebeu en bas de chez lui en refusant sa proposition de shit.

Je décide de fêter l'événement en allant faire un tour au BS. Le seul avantage de ce sauna est de remonter sa propre estime : il est généralement désert et les rares personnes ont au moins 35 ans. Au moins s'il y a un beau mec, il est pour moi. Je n'ai pas été déçu côté estime. Je décide de fuir après 70mn de course contre une bande quadra qui n'a pas lâché l'affaire.

Un black m'interpelle en bas de chez moi, je l'ignore royalement, me demande s'il a un bonne queue, le voit commencer à s'énerver. Le même rebeu me sourit en me disant de ne pas avoir peur de lui, lui répond que je ne réponds aux mecs qui m'appelle comme un chien dans la rue, le trouve grassouillet mais fuckable, lui souris en lui souhaitant une bonne soirée.

Commentaire(s)

hummmmm.

comment le lexo ?
En " clafoutis " ou en " pot-au-feu " ???

Personnellement je le préfère " hachis " !!!!

Pub pour Lexomil:

http://balder.prohosting.com/~agpa/pics/lexomil.jpg