Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

lundi 15 décembre 2003

delirium

Nous sommes 3 grands prêtres en tout. Un grand prêtre pour chaque Dieu. Je suis celui d'Osiris. En tant que grand prêtre, je dispose de toute l'énergie et la puissance de mon Dieu. Elle me permet de vivre éternellement si je ne l'utilise que pour moi. C'est là que ma vision diffère avec celle du grand prêtre d'Isis, mon ennemi de toujours. Elle (le grand prêtre d'Isis est une femme) utilise cette énergie pour augmenter son influence et détruire les autres grands prêtres alors que pour ma part, je l'utilise au bien être de mes sujets. La Dernière Bataille a maintenant commencé, celle où un de nous mourra. Tous mes soldats combattent avec bravoure et je tente de guérir leur blessure pendant le combat. Les soldats d'Isis ont l'avantage de l'expérience et ils gagnent du terrain. Il y a beaucoup de pertes de mon côté, je commence à fatiguer, ma tête tourne, trop de personnes à guérir. Je m'effondre.
Je me réveille en sursaut, ma tête et ma gorge me font atrocement mal. Je change mes draps, prend ma température.
39,8°

Je me rendors difficilement. Mon médecin vient me chercher. Il porte un survêt. Je me manque pas de remarquer d'agréables formes. Il me reçoit et me fait allonger sur le dos sans me laisser le temps de lui expliquer mes symptômes. Il m'ausculte et me retourne sur le ventre. Son survêt commence à frotter contre mon bras. Il commence à descendre sa main vers mon caleçon. Il glisse délicatement un doigt, un deuxième et... mon réveil sonne.

Commentaire(s)

Et pourquoi je fais jamais des rêves comme ça ? Je suis jaloux !

ben ca fait 3 semaines qu'il a pas baisé.. essaie et ca t'arrivera aussi

Houla mon pauvre, si tu savais ...