Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

lundi 12 janvier 2004

couper le cordon?

Rendez vous à St opportune pour qu'il me conseille sur des fringues. Nous commencons par le C&A, il se jette sur une veste et me dit qu'elle m'irait parfaitement. Je l'essaie, elle me plait et il décide de me l'offrir. Nous rentrons déposer la veste. Je l'écoute me raconter ses deux plans à l'UG, comment le bi l'a sucé alors qu'il y avait de la merde sur sa queue, comment il a défoncé le petit cul de l'eurasien. Discutons de tout et de rien devant un couscous. Je le laisse à 50m de chez moi, le regarde rentrer dans un taxi. Direction Dépot. Rentre chez moi, l'esprit vide, sans savoir si la soirée fut bonne, si je suis content ou si la page est tournée.

Commentaire(s)

Moi je dis... c'est la classe américaine !

The devil is in the details.
Il a l'air sympathique, ce garçon.

Charmant....

la vie homosexuelle fait envie

sans commentaire

désolé, mais c'est l'image de la vie désespérante et inutile....