Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

samedi 31 janvier 2004

rencontre nocturne

Nous dormons dans les bras l'un de l'autre, j'ai la queue en feu, lui a mal au cul, 8 capotes usagées trainent par terre.
Quel pied.

Commentaire(s)

C'est tout ? Pas de détails, juste une vantardise en passant ?

Apres 8 il a mal au cul? arf bon c kan kon tente un nouveau record? lol

S'il a mal au cul c'est que tu le baises mal !

On va lancer un concours ? Qui se dévoue pour prêter ses fesses ?

1) :-)
2) pas d'accord avec McM ; au bout d'un certain temps, on n'a plus mal, certes, mais quand même, à force...

Moi je suis volontaire, je les prete a un joli jeune homme bien endurant :-)