Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

dimanche 01 février 2004

marathon

Je ne devais pas sortir mais bon, il n'y a que les imbéciles... mon ex avait envie de se bourrer la gueule, donc on s'est retrouvé au scorp. Départ au bout de 1h30, direction le Twins. X. a insisté pour y faire un tour alors que je lui avais dis que ça n'irait pas. Bref, on est y allé, on a bu notre conso et on reparti 15mn plus tard. Direction Queen. Plein de monde, musique sympa. 20m plus tard direction Dépôt.
Je suis ivre mort, je tiens à peine debout. X. prend des gants pour me demander si ça ne le dérange pas s'il va dans une cabine, je le pousse à l'intérieur et retourne m'asseoir. Coup d'oeil circulaire : un rebeu 1m80 musclé et un mec plus petit en débardeur s'intéressent à moi. Un actif et un passif. Je suis d'humeur à faire couincer, je me retrouve dans la cabine avec la passive. 22ans, très chaud, soumise. Il se retrouve rapidement à me pomper et à se faire baiser. Le plan bascule au moment où il se met à lécher mes pompes. Je rentre dans le jeu. Il lèche mes pieds en poussant de petits cris, me pompe en me regardant avec un regard de chienne... je le fesse, l'insulte et m'amuse à le faire gueuler en lui limant le cul. On décide de boire un verre après qu'il ait joui, une petite pause avant de recommencer. Pour me permettre de désaouler un peu.
Mais je suis bien chaud. Je le ramene chez moi. Et c'est reparti, de 6h à midi avec peut-être deux heures de sommeil en tout. Je joue de plus de plus ; je l'écoute gémir tandis que je lui fous des coups de petits pieds dans la gueule. Ca m'excite. Je lui crache dessus, il est aux anges. Il ne veut plus que je le prenne, il a trop mal. Il jouit une sixième et dernière fois suite à un dernier coup de pied.
Entre deux baises, câlins et dodo dans les bras l'un de l'autre. Je ne sais pas si je vais le revoir, mais je me suis bien amusé.

Commentaire(s)

Oh ben oui, pile le jour où je te linke, bravo :)

Le plus drole c'est que c'est par hasard!

Dis moi, je peut avoir une foto de toi pour ke le jour ou je suis a paris, et si je vais o depot, ke je regarde si je te vois ;-)

Bon, je sais que je vais faire inculte rare mais euh... pour ma culture personnelle... c'est quoi passif et actif? Fait quand même un bout de temps que je lis le blog et j'ai jamais comprit! Et aussi... petite question: Moi qui doit au moins dormir 10h en deux jours... vous n'êtes jamais fatigué de sortir comme ça? (bon, d'accord, t'as fait une petite pause il y a pas longtemps, mais pareil!) C'est inouï! Vous êtes des sur-hommes! Pas croyable

J'me dévoue : actif/passif c'est en relation avec la sodomie. L'actif sodomise le passif. Ca suffit ? Il y a aussi un jeu de dominant/dominé. La plus part des mecs préfère un rôle ou l'autre, certains prenant plaisir aux deux ou ni l'un ni l'autre ; c'est aussi dépendant du moment et du partenaire - on a quand même plus de liberté à ce sujet que les hétéros :-) en général.
Sinon, Übermensch ? Je ne sais pas, parce que cela ne se passe pas trop souvent et qu'en général on a des "aides" extérieures. Mais l'excitation mêlée aux bonnes "aides", ça permet de durer longtemps...

merci professeur Cossaw j adore tes explications ;-)

Wow! Merci, je peux enfin comprendre! Fiouf, en plus, j'ai l'impression de même pas avoir l'air tarte!

Drôle de question tout de même...

pourquoi avoir fait un choix entre les deux mecs qui te regardaient?

Au fait, c'est pas encore professeur, seulement docteur cossaw opur l'instant.