Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

jeudi 05 février 2004

bored

Pas le temps de bloguer ces derniers jours.
Crise de stress et dépense d'énergie inutile au taff dans l'hypothétique espoir d'enfin se débarrasser du boulet que l'on traîne depuis maintenant plus de 3 ans. Ils agissent comme si tout était limpide alors qu'ils ne voient pas le mur qu'ils vont se prendre... demain soir. Ou samedi. parce que, dans ce dernier coup de bourre, ils nous font même venir le samedi, joie et bonheur. Je nage autour d'eux, alternant café, discussion avec collègues ou envoi de SMS. Je m'ennuis.
Je me défoule donc le soir. Je sors donc frénétiquement tous les soirs au ciné ou dans divers salons de séroconversion. Mon ex en a marre lui aussi de cette vie de fou : nous avons décidé de faire un break ce week-end. Nous n'irons pas loin car nous taffons samedi. Le choix s'est donc porté sur Disney : une soirée au Disney Village, une nuit dans l'hôtel 4* et une journée dans les parcs. Pour se changer les idées, se reposer et... c'est tout.
A part ça, Y. m’a inondé de message. Son profil est du type Envoie moi chier et je reviens ventre à terre. Je me régale et il m’excite. X. l’appelle maintenant face de rat.
En attendant, ma mère vient d'arriver chez moi, pour deux jours, et j'espère qu'elle a commencé à faire le ménage.

Commentaire(s)

Boulot toujorus aussi drôle, donc. Bosser le samedi : l'horreur. J'ai dû le faire une ou deux fois depuis... 10 ans ?
Se changer l'esprit : ouaip, pourquoi pas, j'ai jamais essayé, alors... mais quitter les dépôts et autres bordels, ça peut le faire - pas envie non plus d'être converti...
Pour ta mère : heu, j'sais pas comment réagir. Mais moi j'ai un mari qui est maniaque niveau ménage alors...

Moi j'ai ma mere a domicile mdr