Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

samedi 14 février 2004

saint valentin

Je passerai sur le sujet Saint Valentin est une fête commerciale.
J'avais décidé de m'attaquer à l'ex de mon ex. J'avais prévu de lui envoyer un bouquet de roses et, puisque X. bosse au même endroit que lui, le faire chier. Mais, bon, je n'ai jamais rencontré son ex, donc i changed my mind. Et je suis assez fier de moi. A mon réveil, je lui ai envoyé un SMS Souhaite une très bonne Saint Valentin à ton ex de ma part et c'est tout. Je l'ai ensuite laissé mijoter deux bonnes heures et je lui ai passé un coup de fil. C'est quoi ce SMS? Je lui sors alors le baratin de la signification de la fête dans les pays anglo-saxons. Il tente de me torturer avec la relation hylique avec son copain actuel, et que, si cette fois ce n'est pas le bon, qu'il m'épouserait. Je lui conseille de ne pas me proposer une chose pareille avant au moins 10 ans et après une bonne centaine de petits amis. Il me raccroche au nez. La conclusion du coup de téléphone du soir fut au delà de mes attentes : si on était ensemble là, je t'enculerai, dommage. Bisou... bonne saint valentin.

Commentaire(s)

Des promesses, toujours des promesses

toujours aussi raffiné x. Suis pas sur que j'apprecierais que mon copain me considere uniquement comme un sacre a foutre...

De toutes facons, d'une facon ou d'une autre, je crois que tu aimes bien te faire enculer.

Ou enculer les mouches.

Ou faire l'enculeur de maman.

Tiens, c zoli tout plein sacre à foutre, mais mon clavier a fourché... J'avais pas vu que j'avais écrit cà.. va falloir que j'en parle à mon psy :)

oh... sympa le new look du blog...

Ho c'est le genre de SMS qui vous remonte un homme. L'insanité conjugale, ca change du quotidien :)
Enfin c'est clairement dommage que vous ne vous soyez pas trouvés dans la même pièce à ce moment là.