Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

jeudi 11 mars 2004

Premiers procès anti-spam aux Etats-Unis : ça ne mènera à rien dans l'immédiat, mais au moins on apprend comment les neo-nazis récupèrent de la tune.

Commentaire(s)