Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

samedi 24 avril 2004

Déséquilibre

Je base ma relation avec n'importe qui sur un plan de domination. Inconsciemment la plupart du temps. Mais c'est clair dans mes relations intimes. Je n'arrive pas à raisonner en égalité, je passe systématiquement en revue la personne jusqu'à en déduire son schéma de pensée et les fêlures. Une fois que c'est fait, je le teste, le manipule. Et je cesse de m'y intéresser. Je ne craque et ne m'attache qu'aux mecs pour lesquels cela ne marche pas. Dans ce cas, l'équilibre est à peu près atteint et me sens bien.
Mais je ne tombe que rarement amoureux. Enfin, vraiment amoureux. Cela m'est arrivé que deux, peut-être trois fois. X. en fait évidement parti. Dans tous les cas, j'étais complètement dominé. A m'en rendre malade. Alcool, lexo et tout le bordel. Et donc ça me rend malheureux. Du coup, j'associe petit ami avec sentiments négatifs et je dois passer à côté de certaines histoires intéressantes.
Ma seule belle histoire a été celle qui a duré deux ans... avec une fille. J'devrais p'être méditer sur ça.

Commentaire(s)

Salut Paumé. Accro à ton blog, c'est la 1ere fois que je me permet de donner mon opinion. Prends la comme ce qu'elle est, du texte sur un écran d'ordi.

Il y a presque toujours un dominé et un dominant dans un couple. C'est naturel et question de degré. Pas que dans le couple d'ailleurs, au boulot aussi ou dans la vie de tous les jours.

Faut juste trouver le bon équilibre. Sinon tu t'emmerdes je pense puis personne ne prend de décision dans la vie du couple.

Si les rôles ne s'inversent pas de temps en temps, il faut apprendre à vivre complètement sous domination ou en dominateur et pour ça trouver celui prêt à jouer le rôle opposé. Un couple est un complément de deux personnes je crois, pas la réunion de deux personnes identiques.

Rien à dire....puisque Ced a tout dit :-)

Avec une fille ???????????? Mais faut raconter ça !!!

C'est marrant moi j'aime bien l'équité en fait. Pas vraiment une égalité, mais plutôt une somme de plus et de moins qui font qu'au final le fléau de la balance reste bien en place. J'aime bien avoir le dessus sur certaines choses, et alors céder sur d'autres plans ne me dérangent pas.

Mais être complètement dominant ou dominé n'est vraiment pas cool (in my opinion of course...).

Brise le blocage du rester pédé à vie.

Dans la théorie, je serais tout à fait côté Matoo
mais dans les faits, j'ai aussi un côté Paumé qui surgit de temps à autre...
j'ai tendance à croire que ce sont des séquelles de mon enfance car ça a heureusement tendance à s'effacer avec le temps.

ced: Paumé ne parlait pas seulement du fait qu'il y ait un dominé et un dominant, ce qui peut ne poser aucun problème, par exemple si le dominé veut réellement être dominé.

Dans une relation, le rapport de force doit pouvoir se faire oublier sans toutefois être refoulé. Personnellement j'apprécie que ce rapport de force puisse se manifester dans le dialogue, le libre partage du ressenti, et UNE PUTAIN DE BONNE SODO SAUVAGE AVEC BOTTES, MENOTTES ET CAGOULE ! Glups.

Je suis pur et innocent... Je n'ai jamais utilisé d'accessoire.

paumé>>c'est pas crédible quand tu dis que tu es pur et innocent :-p

ben il serait temps de commencer...
tu veux qd meme pas finir puceau?