Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

mercredi 05 mai 2004

Note pour moi-même

Souviens toi bien de ce vendredi, des raisons pour lesquelles tu l'as limé sans capote.
Souviens toi bien de ce samedi et de ce dimanche, à appeler des potes.
Et souviens toi bien de ce jour, des trois discussions que tu viens d'avoir.

Et des décisions prises si tu es seroneg.