Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

mercredi 12 mai 2004

et c'est reparti !

Je pète la forme et le moral est au beau fixe. Je ne sais pas pourquoi, au vu des merdes que je me suis chopé dans l'oeil depuis quelques temps. Je suis encore arrivé à midi au taff aujourd'hui. La raison du jour était le rendez-vous chez l'anesthésiste. J'y étais à 9h30 et j'en suis sorti à 11h!
Comme les poupées russes cet hôpital ; j'ai attendu dans 3 salles d'attente différentes. La première pour payer la consultation, la seconde pour la consultation itself et la troisième pour réserver la chambre! Je repère un black mignon habillé bien cool. Nos regards se sont croisés à plusieurs reprises. C'est réciproque. Je commence à me dire qu'une chambre à deux avec lui pourrait être bien sympa. Un instant plus tard la sentence tombe : il accompagne son père.
L'anesthésiste m'annonce que malgré mon allergie à la morphine, l'anesthésie locale suffit ; une injection dans la moelle épinière...beuark. Je m'imagine déjà, conscient et à plat ventre, en train de me faire charcuter mon trou du cul auxiliaire.
Le reste de la journée se passe normalement, coup de speed au taff et je m'incruste à dîner chez S. Je croise rapidement son Clone, nous passons la soirée à regarder Mireille Dumas et à raconter des conneries avec une pizza. Je rentre doucement, profitant du temps qu'il fait. Cette émission a fait resurgir des idées que j'avais enfouies, je sais pourquoi je regarde d'habitude les colocs. Mais je suis de très bonne humeur et ça continuera. Je l'espère.

Commentaire(s)

Quand on veut on peut :-)

Tant mieux et que ça dure ;)

Comme quoi, la vie est belle.

tant qu'on a la santé...

euh à mon tour: un bon tiens vaut mieux que deux tu l'auras

paume,

je suis tombé amoureux de toi à force de lire ta vie. on peut se rencontrer ? je suis meme pret à ce que tu me plombes au cas ou.....

o_O' et comme dit le proverbe:"neige en espagne, paques aux rabannes"