Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

samedi 26 juin 2004

marche des fiertés

Finalement, j'ai fais moi aussi ma gay pride. Aller/retour jusque Bercy pour mater un film de circonstances.
Un couple se marie sans que les beaux parents ne rencontrent l'heureux élu. Il décide d'aller les voir après leur lune de miel. Les parents découvrent avec horreur le mari et l'abomination qu'est devenu leur enfant. Ils les rejetent. S'en suit de nombreux événements malheureux, le mari décide de tout faire rentrer dans la norme, plaire et devenir quelqu'un comme il faut. Mais - film américain oblige - l'histoire se termine bien. Le couple décide de vivre leur différence au grand jour et finit par être accepté par tous. Pour l'égalité maintenant.

Dur d'être un couple d'ogres dans un pays d'humains.

Commentaire(s)

Et en plus, il pete dans la boue.

Si les humains sont si cons, c'est peut-être parcequ'ils passent leur temps a avoir le cul serré.

haha !!! le n°1 devait être moyen, je ne m'en rappelle pas!
Le n°2 ça à l'air... moyen, mais j'irai le voir.
Heureusement que j'ai vu avant " Memories of murder "