Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

mercredi 30 juin 2004

à l'usure

Encore un message d'X. ce soir.
« bonjour vous, jamais envie de répondre snif, comment peut on être aussi distant quant il n'y a pas lieu, je finirai bien par te voir mais au moins même si qqn est dans ta vie et bien donne des news, je m'inquiète par moment pour toi sincèrement »

Je rêve. J'hallucine. Il ne peut pas envoyer un tel message sans arrière-pensée. Impossible. Ce n'est pas des nouvelles qu'il veut ; il attend le moindre mouvement de ma part pour redevenir maître de la situation. Si seulement je pouvais me faire prendre, je donnerai des nouvelles il m'invitait dans un resto à trois étoiles au guide Michelin, m'envoyait des bouquets de fleur au taff, des billets pour un WE au bord de la mer ... non, rien.

Je ne donnerai plus de nouvelle. Il ne m'aura pas à l'usure.