Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

dimanche 04 juillet 2004

rocky horror picture show


Avant mon arrivée à Paris, je n'avais jamais vu de film pédé. Ca n'a pas duré longtemps après avoir trempé dans le milieu parisien et la rencontre de mes premiers « amis ». A cette époque, on me força à voir trois films : le soit disant cultissime Priscilla, le merveilleux Beautiful thing et le Rocky horror picture show.
Je n'ai que très peu de souvenirs des deux premiers. Voire aucun. Enfin, on ne peut pas vraiment les mettre tous le deux dans le même sac. Beautiful Thing est vraiment une très grosse merde, de la vraie daube quoi. Je ne les ai jamais revu.
Mais alors le dernier… Que du bonheur. Je l'ai encore revu ce soir, on ne s'en lasse pas.

« Touch-a-touch-a-touch me...I wanna feel dirrrrty! Hold me, thrill me, fulfill me...creature of the night! »