Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

lundi 05 juillet 2004

et hop

J'aurais pu vous raconter mon week-end de débauche ; sexe, alcool, drogue et tout ce qui va avec. Un bon week-end à la Paumé quoi. Ben non. Je n'ai rien fais du week-end. Ca fait du bien de temps à autre de ne rien faire, ne pas sortir, ne pas se coiffer ni même se raser. Si je me suis lavé, c'est uniquement parce que j'ai fais du sport et à cause de mes soins postopératoires. Donc, passons.
Mon téléphone du taff sonne ce matin. Rien d'extra, la routine.
- Oui, allo ?
- Bonjour, c'est X.

Putain de téléphone de merde sans identifiant de l'appelant. Nous discutons un peu, il est de passage à midi et veut manger avec moi. Je lui réponds que je suis pris.
- Pourquoi tu réponds jamais à mes messages et à mes coups de tél. ?
- Ca me parait assez évident.
- Euh, certes. Mais j'ai un certain nombre de choses à te dire, peux tu te libérer à midi ?
- Ok.

Affaire à suivre.