Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

mercredi 07 juillet 2004

Sortir votre bouteille de vodka du congélo. Sortir un pichet. Le remplir d'un environ un demi litre de vodka, un tiers de litre de sucre et beaucoup de citron. Buvez.
Se mettre torse nu. Ouvrir la fenêtre qui donne sur la rue. Monter sur un tabouret, mettre ses bras en croix et chanter d'une voix bien forte.

Allez viens, j't'emmene au vent
Je t'emmène au dessus des gens
Et je voudrais que tu te rappelles
Qu'notre amour est éternel
Et pas.. artificiel


Vous pouvez aussi le faire avec un pote. Dans ce cas, il devra se mettre à genoux derrière vous. Vous chanterez pendant qu'il vous fera un anulingus.

Commentaire(s)

Donc le prochain post c'est : "j'ai choppé la crève, je sais pas comment je fais pour attraper froid au mois de juillet" ;-)

heu, ça marche aussi avec la poire qui est au frigo?
même quand on n'a pas fait sa communion?

ça me fait penser à Louise Attaque... Non?

Moi > exact !

Tu sautes à quel moment, avant de commencer à chanter ou après ;-)

Attraper froid ? Mon pauvre Curtis, avec la température qu'il doit faire en ce moment dans Paris... :-)

De toute façon, Paumé n'est même pas cap' de faire ça...

Il ne fait pas vraiment chaud en ce moment à Paris.
(il y a par ailleurs une autre version, en criant "Je suis le roi du monde"...)