Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

lundi 09 août 2004

lexo is famous

Les gens ne changent pas, moi non plus. Triste ce soir, à cause d'X. bien évidement, pour des raisons dont je n'ai pas envie de parler. Disons ce garçon m'inspire deux choses : je rêve d'une relation simple et saine avec lui et en même temps qu'il se trouve un mec et m'oublie.
Ce soir, déprimé, je tenais une boite complète de lexos dans ma main. C'est la première que j'ai. D'habitude, les potes m'en filent deux ou trois. Je la pose, lance avaler une boite de lexo sur Google. Le résultat me surprend mais m'amuse ; mon blog est 1er et 2ème, ceux de Phil 5ème et 6ème. Je clique sur le 4ème résultat, témoignages de dépendants XTC. Des témoignages de clubbers parisiens - pédés pour la plupart -, de leur déchéance, de leur descente aux enfers. Je lis le rapport en entier, je me retrouve dans certains témoignages.
Je termine ma lecture, mon regard sur la boite de lexos a changé. Pas de lexo ce soir, tant pis pour ma nuit.