Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

dimanche 19 septembre 2004

je suis fier de toi, mon fils

Il est déjà dimanche soir et je n'ai rien fait de ce que j'avais prévu. Je voulais faire les deux posts manquants sur Barcelone, mon CV (c'est fou comme on a envie de changer de taff quand on rentre de 4 semaines de vacances) et remettre l'appart en ordre (8 semaines de bordel, pffouu).
Le résultat est consternant : pas couché après 1h du mat', aucune ligne sur Barcelone, le CV se limite à une page blanche (sans doute mon meilleur CV, je devrai l'envoyer tel que), l'appart impraticable.
Mais ce samedi 18 septembre est à marquer d'une pierre blanche : je suis devenu un homme. Les SMS et les coups de téléphone de Phil (un toutes les quinze minutes) ont eu raison de moi. Je me pointe vers 17h dans son futur chez lui. Paumé, élu encolleur de mur par Phil. Et dire que mon côté manuel se limitait à changer une ampoule. Mais Phil est un bon prof, il a su trouver les mots juste pour me permettre de réaliser la tâche qui m'avait été confié.
« C'est facile, il faut que tu enfoutres le mur. »

3 heures, quelques bières et lignes de cc plus tard, j'ai reçu les félicitations de Phil et Gé. Une nouvelle vie commence ?

Commentaire(s)

les paroles te motivent vachement.
je sais pas enfoutre la feuille blanche pour faire ton cv :-p

tu cherches quoi comme taff?

je me suis fait la meme reflexion

même après deux semaines de vacances, l'envie de changer de taff existe ! je compatis ! courage.