Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

mardi 19 octobre 2004

J'entame sans conviction ma 401ème minute de présence au boulot.
Pas envie de bosser. Je surfe continuellement sur les mêmes sites et ils ne sont pas mis à jour. J'appuie frénétiquement sur F9 pour avoir si j'ai un nouveau message qui me motiverait quelques minutes. Rien. Alors je me lève, je vais boire un café, seul. Je regarde les gamins sortir de leur lycée technique l'air ravi, le regard encore innocent et heureux.
Pas envie de rentrer chez moi. Je n'ai rien à y faire. Je vais rentrer, allumer mon pc et brancher la télé sur Série Club. Et attendre. Attendre que quelque chose se passe, casse ce diabolique enchainement. Je n'aime plus cet appartement. C'est aussi propre qu'un bidonville, aussi accueillant qu'un cabinet dentaire.
Pas envie de contact. Je ne donne plus signe de vie aux gens. Je réponds aux cybergens qui me contactent avec mon tact habituel. Ils deviennent ainsi muet au bout de 2 ou 3 phrases. Et je reste là, sans rien faire, à attendre. Seul endroit où je me sente bien, mon lit. Tous les soirs, vers 21h30, je commence à m'endormir. Tous les soirs à 22h, je dors.
A 8h30 demain le réveil sonnera. Et ce sera la même merde.

Commentaire(s)

Ah, un autre sous Lotus Notes :-)

Lance un appel à tes lecteurs du genre Queer et l'on débarque pour relooker ton appart.

Une opération "week end nettoyage chez Olivier" !

Oui, je propose à partir de vendredi soir à n'en plus finir, style pour casser nos habitudes et de rendre Olivier heureux, rien que ça.

Tiens, c'est drôle (enfin peut-être pas ...) mais j'aurais pu l'écrire aussi ce post !!! Paumé et moi serions-nous une seule et même personne ou sommes-nous juste prêts à nous unir pour tenir debout ?

Amour, prozac et autres curiosités : "Les sucreries sont à consommer avec modération"...

Rha ouai moi aussi je connais l'addiction au F9 !

ouais. mais t'attends quoi? au juste?

Tu sais Olivier, tu as un truc que n'ont pas plein de gens, c'est le TRAVAIL! Donc si tu n'aimes pas ton taf, trouve en un autre.
Phil

maaa > si je savais, je me dépecherai de le trouver.
Fif > Y en a qui cherche le travail ? les pauvres, s'ils savaient ce que c'est.

Trop fort ton site Paumé, j'aodre le lire. Vivement que je quitte ma province natale pour monter à Paris et vivre enfin comme toi ma vie de gay, me faire des mec, sortir en boite et aller au sauna. Parce qu'ici (j'habite à Cosne sur Loire) c'est pas la joie pour les homos. Vraiment pas, enfin je me rattrape avec tes aventures. Tu as de la chance.
Bisous. Kevin.

cosne sur loire, c'ets portes de dijon ca...

c'est peut etre pas terrible cote mec, mais le vin doit pas etre mauvais

QUAND ON ECRIT ON NE VIT PAS
QUAND ON VIT ON ECRIT PAS

on t a mis une vie entre les mains et tu crois pouvoir attendre. la vie sera passée en vain et tu noiera tes remords de n'avoir pas su l'imaginer et partir quand il était encore temps
ton homosexualite est une nevrose, pourquoi cette caracteristique sexuelle occupe elle tout l'espace?

Salut kevin.

Tu reves vraiment d'avoir la vie de paumé ? Je comprends que tu es hates (ou envie) d'etre sur paris.
Je comprends que tu es envie d'avoir une vie gay.
Mais vouloir la vie de paumé ? tu es sur qu'on a lu le meme blog?

Arnaud.

pkoi c arnaud d'affiché et pas kiki ?

 










Se souvenir?