Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

vendredi 24 décembre 2004

Back from hell Mère. Finalement le divorce a du bon. Premier Noël toute la famille réunie chez Mère. On prend les mêmes que les années précédentes, on rajoute quelques SNF (sans noël fixe) que l'on a accueilli pour qu'ils ne soient pas seuls.
Le repas est lui aussi le même, pourquoi changerait-il ? Mon approche est par contre différente.
Je me bourre consciencieusement la gueule et n'adresse la parole qu'à mes parents et à la famille de mon frère. Que les autres aillent se faire mettre.
Comme chaque année, le père noël passe pendant le fromage. Les adultes laissent les morpions se jeter sur les poils de culs tandis que les vieux prennent des photos. Dès que le sapin est accessible, je récupère les enveloppes et les distribue.
J'ouvre la mienne, sourie, remercie mon père, m'assoie à côté de lui. J'attends 5mn, tout le monde attaque la bûche, je me lève et annonce que je rentre me coucher. Silence.
Les gens sont surpris, gênés, mes parents peut-être agacés.

Mais je m'en tape, j'ai maintenant un chèque qui couvrira les excès du nouvel an et une parti de mes prochaines vacances.

Commentaire(s)

super coule
joyeux noel
j't'adore
t'es trop coule

Joyeux Noêl

Gros byzous au Paume
J't'adore, vraiment.

toi au moins t'as eu des sous...
Estime toi heureux ;)

J'aurais peut-être dû avoir le courage de faire pareil...

Un vrai ours :)

On a un chèque quand on a des morpions au cul???? J'ai pas compris...

pitoyable...

En même temps, un chèque dans une enveloppe et hop, tu gagnes le déplacement et le billet de train ;)

Quelle classe.

 










Se souvenir?