Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

dimanche 26 décembre 2004

Une journée à amener doucement mes parents à l'idée d'avancer mon départ d'une journée.
Je n'ai pas grand chose à faire ici, tellement de choses à faire à Paris, patati, patata...
Je les réunis au déjeuner et nous prenons la fameuse décision en commun ; oui il est plus raisonnable de renter demain plutôt que mardi.
Le déjeuner se passe tranquillement, je roupille deux heures et au réveil, je décide d'aller changer mon billet. Je m'habille, prend le billet, y jette un coup d'oeil rapide.
Prem's - Non échangeable, non remboursable.

Et merde.

Commentaire(s)

Moi au moins j'avais prévu le coup... je pars lundi à 16h00 de ce monde de tarés en tout genre.

Après avoir parcouru ton blog, et qu'il me plait, je vais le lier sur le mien, voilà :-) t'es informé.
Dommage pour le billet, c'est pas top du tout.

C'est con hein ....

Moi en voiture, je suis rentré une journée plus tôt ;)

Et oui, vive la SNCF

t'as qu'a rentrer en stop, c'est gratos, et ça te permettra de te faire un "plan routier" en même temps. Se faire malaxer par des mains pleines de cambouis, miam.

solal > ça sent le vécu. C'est comme ca que tu fais tes allers/retour avec Tuluz ? ;)

ben t'as qu'à te payer un nouveau billet avec la thune filée par tes vieux !
Ne sois pas matérialiste, c'est pas comme s'il s'agissait de 5000 €...
Ouarf '

Tant que tu me rapportes des chocolats.. que ce soit aujourd'hui ou demain... gniark ;)

 










Se souvenir?