Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

jeudi 30 décembre 2004

Certes, reprendre le taff un 30 décembre n'était pas forcement une très bonne idée. Mais bon, il fallait que quelqu'un soit là en cas de problème. Je m'y suis collé, évitant ainsi quelques jours supplémentaires chez mes parents.
Je suis arrivé tôt ce matin, m'attendant à courir pendant deux jours pour que tout se déroule correctement ce week-end.

Ces nazes ont l'air d'avoir tout fait correctement. Je fais quoi moi maintenant?

Commentaire(s)

tu viens m'aider à boucler mes dossiers, c'est total stress ici avant mon départ demain.

tu fais tes 4 h reglementaires et tu rentres chez toi?

c'est beau la fonction publique

MrT > on ne peut pas le faire deux jours de suite... si seulement j'étais fonctionnaire, je serai déjà parti !

C.Q.F.D personne n'est indispensable ... surtout dans le boulot !

Paumé+Mr.T>vous méritez un procès en diffamation. Si tous les mecs du privé bossaient comme je le fais dans le public, la compétitivité française doublerait instantanément.

solal > Ils disent tous ça.

Solal > 13h39, 17h01... Oui bon moi je le sais que t'as du taf, mais c'est pas en passant sur les blogs toute l'aprem que tu vas convaincre les gens ;-)

t'inquiète, ça ne me prend que quelques secondes, je dicte mes commentaires à ma secrétaire et c'est elle qui passe l'après-midi à les taper sur les blogues.

 










Se souvenir?