Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

vendredi 07 janvier 2005

« Ma cuvée 1992 du virus aura toujours une autre saveur que les cuvées d'après, tout simplement, parce qu'à cette époque, on en crevait réellement, du Das... »

Mais que fait la police ?

Commentaire(s)

Il est fantastique ce post, moi il m'a scotché. Il écrit terriblement bien Phil... "waoh!"

heu, moi, il y a juste quelque chose qui me choque, c'est quand il raconte qu'il a sodo bareback un mec au dépot sans lui dire qu'il est S+.
Bon, on va me dire que la passive l'a bien cherché mais bon cela me choque quand même

>KITT67 : pourquoi tu dis ça? Tu crois vraiment que le mec qui se faisait sauter bareback ne savait pas ce qu'il faisait?? Ca serait bien qu'on arrête de stigmatiser les séropositifs qui sautent un mec sans capote! A priori, il ne l'a pas violé, non? donc il savait au MINIMUM ce qu'il faisait et les risques qu'il prenait.

t'as raison Marc, je crois que n'importe quel séropo lorsqu'il a été contaminé savait absolument ce qu'il faisait, et qu'il regrette pas du tout que le mec qui l'ai plombé ce soir là ne lui ai rien dit.
J'ai horreur de cette pauvre excuse consistant à dire que les gens sont responsables (QUELLE BLAGUE) et qu'ils savent ce qu'ils font.

@marc: Nan, je ne veux stigmatiser personne bein au contraire, regarde la fin de mon comme mais c'est juste comment c'est ecrit c'est tout. Et le second pkoi de ma réaction c'est que mardi un strasbourgeois c'et fait condamner à 6 ans de prison ferme pour avoir contaminer en connaissance de cause 2 filles...(j'en ai fait une note sur mon blogg).
Voila, il ne faut pas chercher plus loin que ça.

>ludo : Tu vis sur quelle planète? Sérieusement, tu connais un seul PD à Paris qui ne sait pas les risques qu'il prend lorsqu'il se fait sauter sans capote? Sois sérieux une minute! Et en plus, qui te dis que le mec en question était séronégatif?
Quant au problème de la responsabilité, ce n'est pas là qu'il faut le chercher. Et désolé si tu as "horreur" de cette pauvre excuse, comme tu dis: s'ils ne sont pas responsables de ce qu'ils font QUI l'est, alors??
>KITT67: je comprends ce que tu veux dire. Je trouve la condamnation scandaleuse et le comportement des 2 filles encore plus scandaleux. Elles sont vraiment connes de faire confiance à un mec sans faire de test. Elles n'ont eu que ce qu'elles méritaient (je sens que je vais me faire descendre, mais pas grave).

Faut pas oublier que pour se faire contaminer, IL FAUT ETRE 2! et pas la peine de déballer les pauvres excuses des drogues pour justifier l'anéantissement de la responsabilité individuelle, c'est pathétique et risible.

@marc: le truc aussi c'est que je ne vis pas à, Paris et que ce genre de phénomène n'est ps très courant ou évoqué chez nous c'est pour ca que j'ai tilté.

ué, enfin...
plomber deux pov' filles juste parcequ'on est foutu, ça aussi, c'est scandaleux.... On dirait un môme : "j'ai mal, alors que tout le monde creve" mdrrr Grandissez ! Tout ça est bien piteux.

klo2 > Tu pourrais aussi essayer d'envisager de grandir... Ce que je dis, c'est qu'il faut être particulièrement con(ne) ou borné(e) pour faire confiance à quelqu'un sur sa bonne mine pour se laisser sauter sans capote.
Au passage, on n'est pas "foutu" quand on est "plombé" comme tu le dis si élégamment... Sauf si tu prends tes informations de médecine auprès du front national, évidemment.
Enfin, je le répète: ON EST TOUJOURS 2 LORSQU'IL Y A CONTAMINATION PAR VOIE SEXUELLE!!! alors, ce n'est pas QUE la faute du séropo.

Bien sûr que ce n'est pas QUE de la faute su séropo, mais faut arrêter de délirer quand même. Le seropo aussi a une responsabilité dans l'acte. Lui non plus n'a pas un gun sur la tempe pour mettre sans bite sans capote dans le cul en face. Lui aussi pourrait dire non et se barrer: qui le force à prendre à prendre le risque de contaminer qualqu'un même si ce qulqu'un le réclame. Si un mec qui veur se tuer me donne un gun et me di tire, je suis pas obligé de tirer. Si je tire, ça a du sens. J'exprime ma jolie intention.

"Au passage, on n'est pas "foutu" quand on est "plombé" comme tu le dis si élégamment... "
Mdr ! en effet c'est sur que la contamination va améliorer la santé de cas filles ! On devrait récompenser ce brave homme qui les a si généreusemnt aidées !!!

De plus,dans le cas en question, ce n'est pas un oubli de protection, mais bien un empoisonement, puisqu'il leur a menti... Mais t'as raison, elles sont trop connes de lui avoir fait confiance !!! (second degré)

tant que je serai capable de foutre un pareil bordel, c'est que je serai vivant.
Bon : précision, sur la pédale que j'ai sauté nocapote au Dépôt : j'aurai sorti un condom qu'il se serait tiré.
Pis de toute façon, j'bandais mou.
Pis encore, j'aime pas les échalats

>chloe : je n'ai jamais dis que la séropositivité allait améliorer la santé de ces 2 filles. Ni qu'on devait récompenser ce mec qui est une ordure d'avoir agit comme cela. Je dis juste que ce sont des connes d'avoir fait confiance à ce mec (et contrairement à toi, je le dis au premier degré).
Et je persiste, on n'est pas foutu quand on est séropositif.

>Darkbear88: tu as raison, comme d'habitude. Non pas parce que tes propos sont vrais, mais parce qu'un ourson qui a porte si jolie doudoune rouge ne peut pas avoir tort.

>Phil: Merci de ces précisions. Et je t'aime, même si t'es une foutue pédale de droite :)

@Marc : c'est pour cela que mon surnom dans le milieu, c'est "l'Accélérateur"

Marc >> pas d'accord, certes il faut être deux pour que contamination ait lieu, sauf cas de viol bien sûr, mais je considère que le séropo a une responsabilité, car il détient une information sur son état de santé dont le ou la partenaire ne dispose pas. Par ailleurs, certaines personnes jeunes, fragiles psychologiquement ou tout simplement inexpérimentées se laisseront plus facilement convaincre, même si elles sont parfaitement conscientes des dangers en temps normal.

Il ne s'agit pas là der chercher à qui revient la faute, mais de savoir à qui appartient la responsabilité et je suis convaincu que la décision du juge est correcte car le séropo avait sciemment contaminé les deux jeunes femmes. Elles ont certes commis une erreur en lui faisant confiance, mais erreur ou pas, cela n'enlève rien à son acte à lui.

@juju : le séroneg aussi a une info sur son état de santé :il sait qu'il est sain : à lui de tout mettre en oeuvre pour le rester.
Pour les blondes : désolé, on ne peut déidemment rien faire (et je ne parle pas de Strasbourg)

> Juju: une fois de plus, rien ne dit que celui qui accepte de se laisser sauter sans capote est négatif. Et quoi qu'il en soit, le (la) partenaire du séropo est PARFAITEMENT au courant de ce qu'il fait.
"Elles ont certes commis une erreur en lui faisant confiance, mais erreur ou pas, cela n'enlève rien à son acte à lui." Ce n'est pas une erreur, mais une connerie de leur part.

phil : au moins, c'est drôle
marc: non...

>ludo: t'as envie d'être drôle avec ce genre de sujet? moi non. donc...
Va plutôt lire le post de Phil, tu risques d'y apprendre quelques choses (http://www.epektasis.org/archives/2005/01/mise_en_danger.html) Ha mais non, il n'est pas drôle, lui non plus. Enfin pas cette fois.

 










Se souvenir?