Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

jeudi 20 janvier 2005

ça fait toujours du bien

La soirée de samedi et celle de lundi ont creusé des cernes bien noires et bien profondes. Et putain je rame depuis sans pouvoir récupérer. Hier soir, je suis allé boire un verre avec un mec que j'ai rencontré par rezog. Nous sommes allé dans un café branché dans le centre, je ne sais plus lequel, un café Costes.
24 ans, à priori bien bâti, danseur, mignon. Nous papotons un peu, de tout et de rien. J'ai l'impression que ça se passe plutôt bien. Je vais me soulager de la bière, je remonte.
Ecoute, Olivier, tu es fatigué et moi aussi, je propose qu'on rentre. Mais ça ne nous empeche pas de se voir une autre fois, hein.
Miam, ça fait du bien par où ça passe. Une bonne veste comme on aime. On se sépare peu de temps après. Je suis dégouté et vénère. M'apprendras à rencontrer de mecs de chat. J'sais pourquoi je rencontre pas les mecs mignons. Au moins, les mecs passable, ils font pas les difficiles.

Je rentre doucement à pied, bouffe tranquillement seul au Quick. Alors que je me dirige vers le métro, X. m'appelle. Il est dans le coin, il me propose de manger avec lui. Dommage, j'en sors. On se retrouve quand même, MacDo et un verre au Raid. C'est toujours un plaisir de sortir dans le marais avec X. 70% des mecs se retournent vers lui. Cette fois-ci, dans la rue, un mec qui nous suivait se rapproche et lui dit Tu as le plus beau cul que j'ai jamais vu. Au Raid, trois personnes lui ont fait un signe de la main quand nous sommes sortis. Paumé, homme pédale invisible.

Lot de consolation, un couple de vieux se sont approchés dans le bar et lui ont demandé Vous etes jumeaux ? On se regarde avec un sourire, X. répond Non, nous sommes frères. Bon, ce n'est pas la première fois qu'on nous prend pour des frères, mais des frères jumeaux... Faut pas pousser.
Lot de consolation, Paumé est le brouillon de X.

Commentaire(s)

Jaloux !

hey ! paumé est revenu ! :)

la pedale invisible...on connait le feeling et que trop...

Je te rassure on est tous passes par la.
D ou la necessite d avoir des amis moches

De toutes façons, un mec qui fréquente un bar des Costes...

K > Ouais il était un peu prout-prout et jemelapete

c'est vrai que le quetzal/depot/folivore c'est tellement plus classe...

Paumé> marrant, c'est toujours après la veste qu'ils sont jemelapete :)

Jeff > Ouais, tu trouves aussi ?

 










Se souvenir?