Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

jeudi 27 janvier 2005

sujet d'actualité

Quoique, non, pas vraiment. Mais c'est de saison, nous entendons beaucoup parler de devoir de conscience. Parce qu'un jeune c'est con et ça n'a pas en mémoire les abominations qui ont été perpétré pendant la seconde guerre. Meuchants gamins. Heureusement, nous avons eu droit à tout pleins de reportage qui permettent de remettre les pendules à l'heure et de générer des cauchemars pour les semaines à venir.
Aujourd'hui, c'est le 27 janvier. Il y a 60 ans, le camp d'Auschwitz était libéré. Aujourd'hui, sur le blog d'epektasis, nous avons eu droit à ce commentaire. J'y vois un discours irrationnel, une race supérieure, altruiste, le Barebacker. Et je revois immédiatement le reportage de la veille.

Je me souviens d'un film anglais dont le thème était Si vous pouviez remonter le temps et que vous rencontriez Adolphe Hitler dans un bar, alors étudiant, longtemps avant tout prémices de sa folie, que feriez vous ? Pour ma part, aucune hésitation. Quand je lis un commentaire pareil, j'ai envie de faire la même chose.

Commentaire(s)

1) j'aime pas l'amalgame
2) le message cite sur epektasis est de la folie furieuse

pareil je n'aime pas cet amalgame et ce raccourci trop rapide, face aux barebackers on a le choix (on peu t faire qq chose) contre les nazis hélas ils ne pouvaient rien faire du moment où ils étaient les plus forts..

Ok, peut-etre suis-je allé trop loin !

c'est pas toi ms plus celui qui ecrit sur le le blog d'epektasis

C'est "L'ultime souper",le film dont tu parles.Y'a eu un remake américain avec Cameron Diaz.C'est tout.

Ben voila encore un article sur les barebaker et si la derniere fois je prenais plus ou moins partie pour eux (et je maintiens ce que je dis chacun est libre de ses actes... et quand un mec ne veut pas mettre de capote tu nas qu a dire Non come un grand garcon) mais l article chez epektasis est vraiment le manifeste de la connerie
J ai ete barebaker ( et maintenant seropo) et je n ai pas l impression d avoir fait evoluer la science en me choppant le virus et allant a l hosto tous les 2/3 mois.
Quand je baisais sans capote avec des inconnus je ne me disais pas cool je fais avancer la science quel hero je suis, je pensais plutot a prendre mon pied un max
D autant plus que la science n aurait pas a avancer si justement il n y avait pas de barebaker car a part les injections y a pas grand autre moyen de se choper mon bon ami HIV
Donc plutot que de faire avancer la science nous (barebacker, ex barebacker, occasionnel barebacker, barebacker du dimanche) nous lui faisons perdre du temps car plus tu bareback plus le virus se mute et plus il est difficile de l attaquer. Car si par exemple je bareback avec un autre seropo sans medication ou avec une autre medication, son virus et le mien s immunise encore plus contre les drogues et il n y toujours pas 200 tritherapies en stocks quand en a fait le tour et le tour des effets secondaires (car parfois tu ne peux pas prendre des medics ) ben tu en esperes d autres ou tu meurts.
Et meme dans nos pays "civilises" on meurt encore du SIDA je peux citer 3 personnes juste ici a Manchester mortes bien qu en etant sous traitements en 2004
Voila c est tout j ai pousse mon petit coup de gueule et me sens mieux merci

jak > Je te remercie de ton commentaire !! Tu me réconcilies avec les séropo! Je pensais qu'ils étaient tous comme Phil et ses potes jcm et lunatix.
Merci !

 










Se souvenir?