Journal d'un paumé

See no evil. Hear no evil. Speak no evil.

dimanche 30 novembre 2003

question

J'attendais depuis 5 mn quand je l'ai vu arriver. Et à l'heure. Il n'a pas changé malgré ses 3 années. J'avais peur de cette soirée, peur de rien avoir à dire à quelqu'un que je n'ai pas vu depuis 3 ans. Finalement, ça s'est bien passé, on s'est raconté nos histoires depuis notre rupture devant quelques crêpes, et devant un verre au Mixer. Je lui laissé une occasion pour que nous passions la nuit ensemble. J'avais mis tous mes atouts de mon côté : coiffeur, nouvelles fringues. Il ne l'a pas saisi. Je me suis quand même fait mater par deux beaux mecs au Mixer. Pourquoi m'a t il recontacté ?
Dimanche calme, sport, passage très rapide chez S. et un demi lexo devant la télé.

Mais où sont ils ?

Vendredi soir a été élu soirée la plus pourrie de l'année. X était fiévreux et a donc annulé la sortie prévue à la G-A-Y. Je m'étais mis dans la tête de sortir, j'ai donc poussé S. à aller au scorp. Arrivé vers 1h, départ à 2h après avoir compté moins de 30 personnes. Où sont les tarlouzes? Réponse immédiate: elles doivent être à la G-A-Y. Je n'avais pas mis les pieds à l'élysée Montmartre depuis la Scream. Le taxi nous lache devant: aucune queue. On se regarde, un peu étonné. On rentre et l'horreur devient totale : personne. L'élysée Montmartre avec autant de monde qu'à 6h du matin lors des soirées Scream. Je croise beaucoup de connaissances, les snobe toutes. Un jeune hystérique arrive quand même à discuter avec moi : Tu as vu, c'est génial, y a pleins de monde! Ma réponse se limita à un haussement de sourcil et à un regard sans équivoque à S. Je veux savoir si j'ai gagné l'aller retour pour Londres! Lui répond qu'il peut se permettre de payer 70€.
Je fuis, après m'être tapé le show de la chanteuse Sophie TrucEn Plastoc et le tirage au sort où S. a bien sur perdu.
Le seul avantage : j'étais couché à 3h30 avec seulement deux verres d'alcool dans le sang.

jeudi 27 novembre 2003

 

Encore une soirée télé lexo. Souris devant deux jeunes hystériques rebeu avec cet accent chantant. Me rappelle de mes racines l'espace d'un court instant, de cet accent que je n'ai pas, de cette région que j'ai quittée... il y a 10 ans. Me souviens de cette peur, dans ce tgv, quittant la seule ville que je connaissais. Je n'avais pas conscience, à ce moment là, de la cage dans laquelle j'avais vécu pendant ces 18 premières années.

mercredi 26 novembre 2003

étude sociologique

Regarde avec délectation la mort de centaines de personnes et de milliers d'urukaï dans le gouffre de Helm. M'imagine mal rasé habillé avec une robe blanche dans le métro faisant la manche. Compare mes cernes avec celles de Elijah Wood. Soupire. Avale un quart de lexo. Change de DVD. Regarde le début du second opus du délire paranoïaque des frères spirituels de Bill Gates. Me demande combien de nerds sont vêtus avec des lunettes et un long manteau noirs.
J'irai boire quelques bières devant la sortie d'une école d'informatique, tiens.
Ca m'occupera.

mardi 25 novembre 2003

 

Je regarde American History X affalé dans mon canapé, dans un état lexotomisé. Je ne pense à rien. Je regarde les images, préférant la débauche de violences et la beauté des images en noir et blanc. Je passe un coup de fil à X. pour lui souhaiter son anniversaire, un sms à X pour la soirée G-A-Y. Je ne suis pas motivé par cette soirée, car c'était de loin les soirées les plus nazes de Londres. X m'appelle 15mn plus tard, nous prévoyons notre week-end de sorties. A priori, sans taz. X insiste pour réitérer l'expérience du mélange alcool et xanax, je me sens assez moyennement motivé.
Passer 6 heures au scorp, dépenser plein de tunes pour ne pas conserver le moindre souvenir, je suis un peu vénère.

American History X


He is so cute.


Life should always end that way.

lundi 24 novembre 2003

Cours

J'ai envie de vivre. Juste un peu, pas longtemps, encore quelques mois. Je suis en train de choisir un mur. J'ai décidé de griller mes dernières cartouches de vie, de m'enfoncer dans mes vices une dernière fois. Je m'éloigne de plusieurs pas, baisse la tête, ferme les yeux et commence à courir. Je recommence mes bonnes vieilles habitudes : je passe méthodiquement toutes mes connaissances en revue, sélectionne celles qui peuvent m'en trouver, celles avec qui je peux en prendre pour m'amuser et m'éloigne des autres.

week-end

J'aimerai bien vous raconter ce qu'il s'est passé entre 23h30 et 15H30 dans la nuit de samedi à dimanche mais... je ne m'en souviens plus. Tout s'est arrêté après avoir sniffé cette ligne de xanax. Mais je devrai pouvoir tout reconstruire après quelques coups de fils.

vendredi 21 novembre 2003

motivation

Je me sens nettement plus motivé pour aller faire du sport à nation. Je matais M6 sur mon vélo quand je L'ai vu. Ce n'était pas un de ces grand barak trop musclé. Il était petit, clairement débutant, et jeune. Mais vraiment trop jeune - 16-17 ans au maximum -. Ils se la jouent racaille à cet age-là. Dernier nike rouge ridicule en forme de chausson, survêt bleue avec la jambe droite remonté, casquette. Mais on peut se demander ce qu'il faisait dans une salle de sport. Il passait rapidement d'un appareil à l'autre sans faire un nombre de répétitions ou de séries suffisant. Je l'ai vu se tripoter sa queue a travers son survêt de façon bien trop voyante.
Il était en train de se changer à mon retour de la douche, son casier à côté du mien. Il est avec un pote, me mate furtivement.

Une chose est sûre : la semaine prochaine, j'irai faire un tour au sport le soir.

mardi 18 novembre 2003

105_0519.JPG 105_0521.JPG
Joyeux anniversaire Paumé.

dimanche 16 novembre 2003

good news

Coup de téléphone rapide à l'horaire prévu. On se fixe rendez-vous 15mn plus tard, non loin de là. J'arrive en avance, regarde les gens courir pour trouver un endroit à l'abri. Je le vois arriver de loin, fidèle à lui même, habillé en couleurs vives. On se salue rapidement, il me file le sachet, je jette un coup d'oeil au nombre de pilules et le met dans ma poche. On va au bar du coin, le bar habituel. Nous discutons un peu de tout et de rien, lui explique la raison de ces comprimés, nous discutons de tout et de rien.
Quelle joie d'avoir de nouveau des lexos.

Rentre doucement, laissant imprégner la pluie dans mes vêtements. Souris au rebeu en bas de chez lui en refusant sa proposition de shit.

Je décide de fêter l'événement en allant faire un tour au BS. Le seul avantage de ce sauna est de remonter sa propre estime : il est généralement désert et les rares personnes ont au moins 35 ans. Au moins s'il y a un beau mec, il est pour moi. Je n'ai pas été déçu côté estime. Je décide de fuir après 70mn de course contre une bande quadra qui n'a pas lâché l'affaire.

Un black m'interpelle en bas de chez moi, je l'ignore royalement, me demande s'il a un bonne queue, le voit commencer à s'énerver. Le même rebeu me sourit en me disant de ne pas avoir peur de lui, lui répond que je ne réponds aux mecs qui m'appelle comme un chien dans la rue, le trouve grassouillet mais fuckable, lui souris en lui souhaitant une bonne soirée.

mauvais réveil

Mon plan cul ne m'ayant pas rappelé à minuit comme prévu pour me dire s'il allait aux follivores ou au scorp, j'ai appelé mon pote pour ne pas payer l'entrée du scorp et j'y suis allé. Dès l'entrée, on voit que des changements sont en cours. En bas de l'escalier, on peut lire Le Vogue sur le mur. C'était une soirée techno sympa avec de très beaux gamins de 18 / 20 ans et bien trop de filles.
Je passe une partie de la soirée à regarder le mec qui garde les taz, en fournissant régulièrement par poignée entière à ses dealers. Discute avec quelques connaissances du lieu. Décide de partir vers 4h, trouve un taxi à Strasbourg st Denis.

Réveil en sursaut à 10H30 par une horde de sauvage hurlant à intervalles irréguliers avec mon voisin comme leader.

vendredi 14 novembre 2003

PA

Photophore (tunnel?) cherche bougie (light?) neuve.

jeudi 13 novembre 2003

Je sens que le lexo est monté. J'ai enfin pris une distance avec toutes les choses du le quotidien qui me pose problème. Je sens mon esprit est plus souple, plus enclin à partir se promener. J'erre dans mes habitudes sans me rendre compte de ce que je fais. Je croise mon reflet dans le miroir. You are talking to me ? Mon verre s'éclate dans le miroir avant que je me rendre compte qu'il a quitté ma main. Je regarde mon reflet dans les restes du verre de K. Harring, le préfère dans cet état, me rappelle que je veux acheter un truc de lui pour décorer ma chambre. Je me dirige vers mon lit, m'allonge et ferme les yeux. Peut-être que le quotidien va quitter mes rêves cette nuit. Je ferme les yeux, m'imagine flotter dans le vide, me sens bien.

The light at the end of the tunnel is the lamp of an oncoming train.

mercredi 12 novembre 2003

Hum ?


On en découvre tous les jours.

New purity test

Questionnaire (recto et verso) offert par l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie (A.N.P.A.A) avec la participation du SNEG.
Disponible dans les meilleures crémeries.

mardi 11 novembre 2003

Vive M6

A partir de demain 12h, découvrez en exclusivité les premiers épisodes de Ma sorcière bien aimée en version colorisée.
Grumpf.

lundi 10 novembre 2003

Back to original sunday

Voilà un dimanche comme j'ai l'habitude de les connaître. Ciné et sauna.
Je suis allé voir Feddy contre Jason. Je ne sais pas ce qui a été le plus drole pendant la séance : le film ou McM qui se cachait derrière le siège. Et j'ai fais un passage éclair à l'UG. J'ai mis un pied dans le hamman, un mec mignon m'a remarqué, on est allé dans une cabine.
Il m'a pompé longuement, retourné et baisé. Il était du style à jamais jouir, j'ai donc joui, me suis relevé, ai vérifié que la capote était intacte, lui ai dit au revoir en sortant. Il est resté là, surpris, alors qu'il ne s'était pas encore relevé du matelas.

Paris Tour

Retrouvailles avec X samedi soir.
Et les bonnes habitudes de reprendre avant même l'heure du rendez vous. Je suis en retard, trouve des taz. J'arrive donc au Mixer, fonce au bar et commande mon premier whisky de la soirée. Je souris d'un air niais, d'humeur allumeuse. Les tarlouzes locales adorent les mecs stupides, cela flatte leur côté mâle dominant. Le plus drole dans nos soirées avec X, c'est de loin la chasse aux taz. X arrive peu de temps après mon premier whisky, au moment où j'allais m'en commander un autre. Passons 3 heures au mixer et filons au Redlight après avoir été rejoint par un de ces amis de province.

Décidons de marcher au lieu de poireauter pour un hypotéthique taxi. Pause alcool chez X en cours de chemin. Arrivons au Redlight vers 3h. Population toujours aussi jeune, mignonne et inaccessible. Nous nous séparons, faisons plusieurs fois le tour de la boite en vain. Arrivons au Queen à 4h. Mecs bien plus vieux, mais beaucoup plus pédé. Tout le monde est torse nu, X se jete sur la piste du côté mec bodybuildé torse nu.

Décide de partir vers 6h, dit au revoir à X en train de se faire draguer par le mec qui m'allumait 30mn avant.

samedi 08 novembre 2003

Image d'épinal

notredame.jpg
Where is the Drug Dealer ?


nappe.JPG
Pourquoi ma souris optique ne marche-t-elle pas sur ma nouvelle nappe ?

Liberté

Me voila enfin seul dans mon appartement. Je le reconnais à peine : il est tellement propre ! J'avais oublié qu'on pouvait se voir en train de prendre sa douche en se regardant dans le miroir... Ca tombe bien, j'ai grave envie de baiser. Ca doit faire au moins 3 ou 4 semaines que j'ai pas niké, je commence à ne plus en pouvoir. Programme du week-end, sortir, sortir et encore sortir, avec mes nouvelles fringues Diesel, of course.

Cette semaine n'a finalement pas été trop négative. Je me suis rendu compte qu'il y avait une vie à part se lamenter à cause de son ex. Ma mère s'est copieusement foutu de ma gueule, sans gene ni retenu. Je suis maintenant gonflé à bloc, prêt à tourner la page.

Hier nous sommes allés à Beaubourg voir l'expo sur Jean Cocteau. C'est sympa, intéressant mais un peu trop pour moi. Je ne suis pas fan des grosses expos et donc au bout d'un moment, son portrait commencait à gonfler un peu. Je me suis donc confortablement installé sur les fauteuils et j'ai maté sans vergogne les lycéens et étudiants qui y trainaient avec leur profs. Je suis sorti, content, après avoir été dévisagé par de p'tits jeunes.

Je me souviens d'un portrait avec une phrase manuscrite : La vie est la première partie de la mort. Il devait être en manque d'opium ce jour là.

vendredi 07 novembre 2003

Dernière danse

Dernière soirée avec ma mère.
Nous sommes allés au Mansouria, resto sympa juste à côté de chez moi.

20h, un couple de vieux coincés arrive. A peine assis, ils commencent à raler. Leur table est bien trop sombre. Mais le resto est complet et les tables éclairées sont dans l'endroit fumeur. Après 10mn d'harcelement moral, le patron modifie le plan de ses tables pour satisfaire ses clients. Le couple s'installe dans sa nouvelle table et commande leur apéritif. Je n'aime pas ce genre de personnes : vieux, pétés de tunes et coincés. 15mn plus tard, la vieille - toujours la même, loué soit son mari - interpele le serveur. Nous sommes trop pres de la fenetre, il fait froid. Et voila qu'ils retournent dans leur table précédente. Les serveurs commencent à craquer mais s'éxécutent.

Quelques minutes s'écoulent et leur couple d'amis arrivent. La femme (décidement, je sais pourquoi je suis pédé) n'est même pas encore assis qu'elle rale parce que leur table est non fumeur. Elle va directement voir le serveur pour changer de table. Le serveur lui explique que le resto est complet, que cela ne va pas être possible. L'histoire se termine avec 3 bougies supplémentaires et une phrase du serveur Alors vous désirez changer de table pour la 3ème fois?...

jeudi 06 novembre 2003

ciné : Matrix 3

maxtrix.JPG

A regarder en DivX.
Mention spéciale pour le jeune mec combattant dans Sion.

dimanche 02 novembre 2003

Finalement, ce n'est pas si terrible d'avoir ma mère chez moi. Ca fait une présence, au moins. Je n'ai jamais fais autant de choses en un week-end.

Nous sommes allés au salon du chocolat samedi. Beaucoup de monde, odeur écoeurante. Nous avons fais un tour pendant une bonne heure et demi et avons fui dès que la nausée était trop forte. Pour ceux qui y sont allés, j'espère que vous êtes passé par le stand de cookies bio, un des vendeurs était charmant...

Ensuite, j'ai eu le courage d'aller faire des courses : pour une fois que j'ai le courage d'y aller et qu'il y a quelqu'un pour me conseiller! Avons fuis après y avoir passé deux heures et dépensé 400€.

Le soir, je suis passé au Scorp. Soirée sympa, pas trop d'alcool avec pleins de beaux garçons. J'ai appris deux choses intéressantes : à partir du 1er novembre, le scorp change de nom pour s'appeler le "vogue" (je ne connais pas l'orthographe). Et toutes les soirées vont visiblement être changés. Et une
nouvelle drogue - le C5 - a fait son apparition. Il s'agirait d'un mélange entre le cristal et lsd. Je n'en sais pas plus. Une vraie saloperie.

Freakish intellectual masturbation [David Madore's WebLog]

cool.

photos

J'ai enfin fini le ménage dans mes galeries, le lien est donc de retour.